Vision



L’excellence pour l’avancement de la médecine de laboratoire.

Mission



Une équipe unie, fournissant des services et des résultats fiables en médecine de laboratoire, centrés sur les patients et l’excellence académique.

Valeurs fondamentales



I-CARE:
Innovation • Compassion • Responsabilité • Respect • Excellence

L’Association des laboratoires régionaux de l’Est de l’Ontario (ALREO) est un organisme sans but lucratif, composé de membres. L’ALREO comprend les opérations de dix-neuf (19) laboratoires cliniques en soins de courte durée, faisant partie des programmes cliniques du Réseau local d’intégration des services de santé de Champlain (RLISS) dans l’Est de l’Ontario. Avec son modèle novateur de pratiques de laboratoire provinciales intégrées, l’ALREO a comme mission de fournir des services de laboratoire axés sur le patient, uniformes, de haute qualité et rentables pour répondre aux besoins des patients de la région.Les laboratoires de l’ALREO fournissent des tests diagnostiques pour les patients hospitalisés ainsi que pour les patients externes enregistrés, effectuant un total d’environ douze (12) millions de tests à chaque année. Ces laboratoires effectuent des examens complets dans les domaines de l’anatomopathologie, la biochimie, la génétique, la médecine transfusionnelle, l’hématopathologie, la microbiologie et la virologie.

Depuis sa création en 2003, l’ALREO est en période de transformation qui aboutira à la création d’un organisme de laboratoire intégré en milieu hospitalier à partir du mois d’avril 2012.

Pour notre clientèle de laboratoire, l’intégration réussite de l’ALREO entraînera une amélioration de la qualité des soins grâce à la standardisation et à la transférabilité des résultats de laboratoire. Pour les employés de laboratoire, la transition vers un modèle à employeur unique fournira plus de possibilités en misant sur la rétention du personnel et la mobilité et le développement professionnel.

Tous les laboratoires de l’ALREO sont agréés par l’Institute for Quality Management in Healthcare (IQMH) et le laboratoire de typage tissulaire de l’hôpital d’Ottawa dispose d’un agrément de l’American Society for Histocompatability and Immunogenetics (ASHI).

Le personnel de laboratoire inclut plus de 800 technologues et assistants de laboratoire médical et environ 65 membres du personnel médical et scientifique. Le transfert du personnel de gestion de l’ALREO est prévu pour octobre 2011 suivi du personnel de laboratoire syndiqué en avril 2012.

L’ALREO est dirigée par un Conseil d’administration Représentant les hôpitaux membres du RLISS de Champlain.

Historique

Le Début

L’Association des laboratoires régionaux de l’Est de l’Ontario a été enregistrée à titre d’organisation sans but lucratif en 2003 et est composée de 16 hôpitaux membres. C’était la première initiative majeure visant à mettre en œuvre un modèle d’affaires régional pour les laboratoires des hôpitaux en Ontario et ce fut une initiative phare pour les autres régions.

Le Programme de coordination des laboratoires de l’Est de l’Ontario, le précurseur de l’ALREO, était basé sur l’idée que les laboratoires puissent travailler ensemble pour un bénéfice mutuel. En 2000, la Direction des laboratoires du ministère de la Santé et des Soins de longue durée a déclaré que tous les laboratoires de l’Ontario devaient participer à des exercices stratégiques en groupe pour élaborer des plans régionaux pour la prestation de services de laboratoire. Le premier plan d’affaires de l’ALREO a été élaboré à ce moment.

L’ALREO a été créé pour répondre aux tendances primaires en pathologie et en médecine de laboratoire. Par exemple, le nombre d’analyses de laboratoire en Ontario était en voie de dépasser le nombre de professionnels de laboratoire qui étaient disponibles pour soutenir la charge de travail. Les statistiques démontraient que les coûts de laboratoire étaient disproportionnellement élevés comparativement au fonds alloués. Il fallait augmenter la capacité, maintenir ou améliorer la qualité et améliorer le rapport coût-efficacité. De plus, nous avions comme objectif stratégique de soutenir et de favoriser l’intégration des soins aux patients dans l’ensemble du continuum des soins de santé.

La transformation opérationnelle vers le modèle intégré fut le résultat d’un vaste processus de consultation et d’engagement auprès des hôpitaux membres, des groupes de travail, des employés et d’autres parties prenantes. Le modèle d’intégration a été conçu en suivant les meilleures pratiques nationales visant à mettre sur pied un système pour la prestation des services de laboratoire axé sur le patient avec des améliorations opérationnelles et des résultats de laboratoire efficaces et transférables. Pour les clients de laboratoire, l’intégration permettrait d’améliorer la qualité des soins grâce à la normalisation. Les employés de laboratoire pourraient bénéficier de plus d’opportunités de mobilité et de développement de carrière.

 

Le Financement

La clé du succès et de la viabilité du modèle de l’ALREO était la conception d’un mécanisme de financement. Un mécanisme de financement a été élaboré pour répondre aux coûts opérationnels et pour l’établissement du budget d’immobilisation. Les opérations de laboratoire de l’ALREO seraient financées par les membres. Les fonds de fonctionnement de base serviraient uniquement aux services de laboratoire actuels mais un futur système de financement permettrait d’augmenter la gamme et la portée des analyses.

Le mécanisme de financement permet à l’ALREO de maintenir de la flexibilité opérationnelle tout en réduisant les dépenses et en conservant les gains provenant de l’efficacité opérationnelle. Le mécanisme est conçu pour répondre aux exigences des organisations membres de l’ALREO en tant que propriétaires et clients. Du point de vue des propriétaires, les membres sont assurés de la continuité des services de laboratoire avec suffisamment de financement. En tant que clients, les membres bénéficieront d’un système de prestation de services intégré qui améliore la qualité et qui génère des économies en améliorant l’efficacité du service et la réduction progressive des coûts par test.

 

La Gouvernance

Le modèle d’intégration de l’ALREO sera administré par une série d’accords de gouvernance avec les hôpitaux membres. Cela inclut des accords sur l’adhésion, les niveaux de service, la transition des ressources humaines, le transfert des actifs et l’occupation.

 

L’Avenir

La transition de l’ALREO vers un modèle optimal de prestation de services intégré est bientôt terminée.

Après la mise en œuvre complète de l’ALREO en tant qu’opération d’affaires régionale, les laboratoires seront en mesure de partager leurs ressources, humaines et matérielles, et fonctionner comme une seule unité. Les politiques, les procédures et les processus seront alignés dans tous les laboratoires dans le cadre d’un programme régional de gestion de la qualité qui inclut la standardisation des menus et des méthodes d’analyses ainsi que la mise en œuvre d’un système d’information de laboratoire (SIL) commun qui permettra à tous les médecins de l’ALREO d’avoir accès aux données relatives aux analyses de laboratoire des patients.

Les prochaines étapes sont de continuer le processus de consultation des employés, des hôpitaux membres et des autres parties prenantes dans le but de raffiner le modèle opérationnel pour permettre à l’organisme de réussir l’achèvement de l’intégration complète d’ici le printemps 2012.