Vice-Président des Opérations

Greg Doiron s’est joint à l’ALREO en Janvier 2012 et fut nommé vice-président intérimaire des opérations en Février 2013.
Greg est un administrateur des soins de santé dynamique et parfaitement bilingue qui est reconnu par ses pairs et ses collègues pour ses réussites basées sur le leadership collaboratif.
Avec l’ALREO, Greg a connu du succès comme directeur des opérations des laboratoires de référence régionaux. En coopération avec plus de 600 ressources réparties sur quatre sites, son équipe a effectué plus de 7 millions d’analyses par année et a fourni des services de laboratoire efficaces et de haute qualité pour les patients dans la région du RLISS de Champlain.

Avant de se joindre à l’ALREO, Greg occupait le poste de directeur clinique du Centre régional de cancérologie de L’Hôpital d’Ottawa. Dans ce rôle, il travaillait avec une équipe multidisciplinaire composée de plus de 900 employés et médecins avec un budget annuel de fonctionnement de $96 millions. Il a dirigé l’élaboration et la mise en œuvre de plusieurs programmes et initiatives novateurs en oncologie pour les patients de la région du RLISS de Champlain. Il a assuré l’équilibre budgétaire d’un exercice à l’autre et a réussi à identifier des excédents de plus de $4 million grâce à l’amélioration des initiatives et de l’efficacité.

Greg a également connu du succès dans ses fonctions au sein de L’Hôpital d’Ottawa en tant que directeur des affaires médicales et de directeur exécutif de TOHAMO, où il fut responsable de combler l’écart entre l’Université d’Ottawa, L’Hôpital d’Ottawa et le ministère de la Santé et des Soins de longue durée dans le but de développer un nouveau modèle de financement pour les médecins de L’H d’O. Son expérience en tant que chef de cabinet pour le sénateur Dr Wilbert Keon lui a permis d’acquérir des connaissances approfondies sur les politiques de santé qui modèlent le secteur.

Greg est récipiendaire du Prix Robert Wood Johnson, un prix national qui sert à reconnaître les diplômés de MGSS qui se sont démarqués et qui ont démontré le potentiel exceptionnel de devenir un futur leader dans le domaine de l’administration des services de la santé. Il détient un baccalauréat en sciences sociales (avec une concentration en sciences politiques et une mineure en économie) et une maîtrise en gestion des services de santé de l’Université d’Ottawa.